Beni : l’intersyndicale des enseignants accorde une semaine pour qu’on trouve une solution au problème de nouvelles unités “NU”




Beni l'intersydicale des enseignants

Les enseignants de Beni au Nord-Kivu réunis autour de leurs syndicats étaient dans une assemblée générale évaluative ce dimanche 19 janvier 2020 à l’Institut Bungulu.

Ils ont passé en revu toutes les questions liées autour de l’éducation notamment la mesure de gratuité de l’enseignement de base ainsi que l’arrêté du gouverneur de Province sur les frais à payer par les parents.

Dans l’unanimité les enseignants ont pris l’engagement d’accompagner la mesure de gratuité en attendant que leur salaire soit amélioré.

Toutefois, ils ne se sont pas mis d’accord avec les autorités sur la situation de nouvelles unités et accordent une semaine pour qu’une solution soit trouvée.

” Oui , on accepte d’accompagner la mesure de gratuité en un certain niveau mais les enseignants ne se sont pas mis d’accord sur le fait que les enseignants non reconnus par l’État ” N.U” [Nouvelles Unités] doivent continuer à souffrir jusqu’au mois d’avril. Nous disons qu’il doit y avoir coûte que coûte une solution pour leur part. Et par là nous accordons une semaine pour qu’une solution soit trouvée pour les N.U en attendant que l’État les prennent en charge . Dans le cas contraire nous allons revenir en assemblée pour envisager des actions pour soutenir nos camarades ” , a indiqué à L’INTERVIEW.CD M. Tembo Pascal Muliwavyo, secrétaire permanent du syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques.

Dans leur assemblée, les enseignants ont proposé que les parents prennent en charge les N.U en attendant que le gouvernement puisse les aligner à la liste paie.

Milan Kayenga