RDC : Kinshasa sera désengorgé s’inspirant de la ville “révolutionnaire” Diamniadio du Sénégal




Le désengorgement de la ville-province de Kinshasa

Le désengorgement de la ville-province de Kinshasa a été au menu, ce samedi 18 janvier, d’une rencontre entre l’architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa et trois ministres congolais, respectivement, Pius Muabilu Mbayu Mukala, ministre d’État en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat, Sakombi Molendo, le ministre des Affaires foncières, et Aggée Aje Matembo Toto, celui de l’Aménagement du territoire.

En marge de cette entrevue, l’architecte Pierre Goudiaby Atepa a émis le souhait de travailler avec l’Etat congolais en vue de créer un vaste pôle urbain pour le désengorgement de Kinshasa.

L’invitation de l’architecte sénégalais aux ministres congolais s’inscrit dans l’objectif
de concevoir, à quelques kilomètres de Kinshasa, la construction d’une annexe de la capitale congolaise.

Les Ministres congolais ont visité la ville “révolutionnaire” du Sénégal, Diamniadio, une annexe de la capitale sénégalaise dont s’est inspiré l’architecte pour convaincre le gouvernement congolais de désengorger la mégapole aux 13 millions d’habitants.

Ce projet de désengorger Kinshasa sera baptisé, selon l’architecte sénégalais, “Kitoko”, c’est qui sera une ville nouvelle au sein de la capitale réalisée durant le régime de Félix Tshisekedi.

Notons que le 21 janvier prochain, la délégation congolaise se rendra dans la ville nouvelle initiée par Macky Sall, où les ministres et leurs collaborateurs visiteront notamment le parc industriel, le Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), l’hôtel Radisson et la cité des logements sociaux.

Phane Ntumba KBG