Beni : au lendemain d’un nouveau massacre des civils, l’armée renforce ses effectifs à Mbau

Au lendemain de la tuerie d’une dizaine des civils par les présumés ADF, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir renforcé des effectifs militaires dans les environs de Mbau, en territoire de Beni.

Le lieutenant Antony Mwayilushayi, porte-parole des FARDC dans le secteur opérationnel sokola 1 a précisé ce lundi 21 septembre que le commandant secteur s’est lui-même rendu à Mbau pour renforcer la sécurité sur place.

Selon lui, l’objectif est de prévenir toute éventualité dans le cadre de représailles de l’ennemi.

Le porte-parole militaire appelle la population au calme et d’avoir confiance à son armée.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD