Beni : après une semaine de sit-in, les élèves et écoliers chassés de force à l’hôtel de ville

Publicité sponsorisée

Les élèves à l'hôtel de ville BENI

La situation est confuse à l’hôtel de ville de Beni depuis ce vendredi 30 avril matin. Les militaires et policiers viennent de chasser de force les élèves et écoliers qui étaient en sit in depuis une semaine dans les installations de la mairie.

Depuis tôt le matin, les éléments de l’ordre y ont été déployés avec sticks d’arbres afin de remettre l’ordre à l’hôtel de ville.

C’est à partir de 8 heures que les enfants qui disaient attendre le Chef de l’État, ont été forcés de quitter cet endroit. Les services ont fait usage de la force en tirant quelques coups de balles en l’air pour faire partir ceux qui voulaient résister.

Et tous les objets que les élèves utilisaient pour leur survie à la mairie, viennent d’être incendiés.

Pour le moment, les militaires et policiers ont accès aux installations de la mairie. Aucun civil, sauf les agents de la mairie, ne peut accéder.

Pour rappel, cette action intervient au lendemain de la déclaration du chef de l’État Félix Tshisekedi qui a appelé les manifestants à quitter la mairie.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

 

Publicité sponsorisée