Beni : après plus 4 mois de détention, 12 militants de la LUCHA condamnés chacun à 12 mois de prison pour avoir réclamé la fin de l’état de siège

Publicité sponsorisée

12 militants de la LUCHA

Le Tribunal militaire de garnison de Beni s’est finalement prononcé ce vendredi 1er avril 2022, dans la cause opposant le ministère public aux treize militants du mouvement citoyen lutte pour le changement arrêtés depuis novembre 2021 en ville de Beni au Nord-Kivu.

Dans son jugement rendu public, le Tribunal militaire a condamné tous les prévenus à 12 mois de prison et au paiement chacun d’une amande de 250.000 FC.

Ils étaient tous poursuivis pour désobéissance aux lois de la République pour avoir organisé une manifestation contre l’état de siège.

Après délibération, les juges ont estimé que tous les prévenus étaient coupables des faits mis à leur charge.

En rappel, ces militants avaient été arrêtés en date du 11 novembre 2022, dans une manifestation publique pour décrier la persistance des massacres et exigé la fin de l’état de siège.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée