Beni : 5. 275 enfants dont 3. 512 filles déscolarisés suite aux attaques des ADF

Publicité sponsorisée

BENI

Environ cinq mille deux cents septante cinq (5.275) enfants dont trois milles cinq cents douze (3.512) ne fréquentent plus les écoles suite aux attaques des ADF dans la région de Beni.

Le syndicat des enseignants du Congo de Beni a livré ces statistiques ce vendredi 30 avril 2021 à l’occasion de la journée nationale de l’enseignement.

Selon cette structure de défense des droits des enseignants, ces enfants sont surtout ceux leurs écoles ont été délocalisées ou ont fermé définitivement leurs portes suite aux massacres des civils. La plupart des enfants n’ont plus été à mesure de poursuivre les études, regrette le rapport du SYECO.

Le même rapport révèle que les écoles attaquées sont au nombre de dix huit. Les rebelles les ont saccagés et incendié d’autres infrastructures scolaires.

Pour le moment, afin de récupérer ces enfants déscolarisés, il faut appuyer les écoles dans les entités où la sécurité semble être assurée, propose le SYECO.

Pour rappel, depuis 2014
, la région de Beni fait face à une guerre attribuée aux ADF qui tuent les civils et s’attaquent à toutes les infrastructures dans la région.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée