Beni : 3 morts dans un accrochage entre FARDC et un groupe Maï-maï à Mangina

Publicité sponsorisée

groupe de miliciens maï-maï

Les militaires FARDC du 21022e bataillon basés à Makiki et Mangina, une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Beni ont repoussé dans la soirée de mercredi 24 février dernier, deux attaques simultanées du groupe des miliciens Maï-maï  » Kyandenga ».

L’attaque aurait surtout visé la barrière de Makiki, indique les sources locales.

Le bilan livré par Anthony Mwayilushayi, porte-parole des FARDC dans les opérations Sokola 1 fait état de deux combattants Maï-maï neutralisés et un militaire des FARDC a succombé de ses blessures quelques heures après l’accrochage.

La situation a été maîtrisée par les forces de l’ordre, qui avaient l’ascendance sur les assaillants, indique le porte-parole militaire.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée