RDC : pour avoir signé et publié sans mandat un communiqué, le directeur de cabinet adjoint du ministère de l’Intérieur suspendu

Publicité sponsorisée

Gilbert Kankonde

Pour avoir signé et publié sans mandat un communiqué officiel lundi 22 février au nom du vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, le directeur de cabinet adjoint dudit ministère Aristide Bulakali a été suspendu de ses fonctions.

Sa suspension intervient après avoir réagit tout juste après l’assassinat de l’ambassadeur de la République d’Italie et compagnons, dans la Province du Nord-Kivu.

Dans ce communiqué publié par ce directeur de cabinet adjoint, il avait attesté que c’étaient les FDLR qui seraient à la base de cette attaque. Une accusation rejetée quelques heures après par les concernés.

Notons que le Chef de l’Etat avait diligenté une équipe dans cette partie du pays où ce diplomate italien avait été assassiné afin de mener des enquêtes pour élucider ce meurtre.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée