Catégories : Monde

Attaque de drones sur le Kremlin : la Russie accuse l’Ukraine, qui dément toute implication

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Le Kremlin a été la cible d’une attaque de drones dans la nuit de mardi à mercredi, provoquant un regain de tensions entre la Russie et l’Ukraine. Moscou accuse Kiev d’avoir voulu assassiner le président Poutine et qualifie l’incident de “tentative d’acte terroriste planifié”. L’Ukraine, quant à elle, nie catégoriquement toute implication dans l’affaire.

D’après l’agence de presse russe Tass, l’armée et les services spéciaux russes auraient réussi à abattre deux drones assaillants qui visaient le Kremlin. Aucune victime ni dégât matériel n’est à déplorer, selon le service de presse de la présidence russe. Des vidéos non vérifiées circulant sur les réseaux sociaux montrent l’explosion d’un drone au-dessus du Kremlin, notamment relayée par le journaliste de la BBC Francis Scarr.

L’Ukraine, par la voix de Mykhaïlo Podoliak, conseiller du président Zelensky, a fermement démenti les accusations russes et estime que celles-ci visent à préparer un contexte favorable à une possible attaque terroriste en Ukraine.

Malgré cet incident, le défilé militaire prévu pour le 9 mai à Moscou, en commémoration de la victoire des Soviétiques lors de la Seconde Guerre mondiale, est maintenu. Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, a confirmé qu’aucun changement n’était prévu dans le programme des festivités.

Suite à l’attaque, la mairie de Moscou a décidé d’interdire les vols de drones au-dessus de la capitale, sauf autorisation spéciale délivrée par les autorités gouvernementales. Cette mesure vise à éviter les vols non autorisés pouvant entraver le travail des forces de l’ordre, selon le maire de Moscou, Sergueï Sobianine.

L’incident survient dans un contexte déjà tendu entre la Russie et l’Ukraine, notamment en raison de la guerre en Ukraine. L’attaque de drones sur le Kremlin ne fait qu’exacerber les tensions entre les deux pays et soulève des questions sur les répercussions potentielles pour la stabilité régionale et internationale.

Rédaction L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 3 mai 2023 15h34

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

RDC : Mise au point d’Ensemble pour la République sur l’affaire Chérubin Okende Senga

Dans un communiqué daté du 1er mars 2024, l'ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE exprime sa consternation…

1 mars 2024

RDC: La CENI expose la corruption dans les élections sénatoriales et gouvernementales

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo a officiellement exprimé…

28 février 2024

Le président Tshisekedi à Bruxelles pour une visite officielle

Bruxelles, 28 février 2024 - Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi,…

28 février 2024