Assaut contre les ADF : 662 civils tués dans 7 mois à Beni, les rebelles ont exploité les failles dans les FARDC (CEPADHO)

Publicité sponsorisée

Assaut contre les ADF

Après la récente attaque des rebelles présumés des forces démocratiques alliées (ADF) vendredi 12 juin 2020 à Kekelibo ayant fait cinq morts, le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) affirme que le nombre est passé à 662 civils tués dans 7 mois dans la région de Beni à l’Est de la république démocratique du Congo.

Dans son bulletin d’information du 13 juin 2020, l’ONG CEPADHO dénonce “l’ampleur de la tragédie” dans la région et révèle que “l’ennemi a réussi à exploiter les failles dans le système de défense des FARDC “.

Le CEPADHO suggère que l’armée mette sur pied une stratégie d’anticipation des attaques et encourage le commandement à la promptitude dans la gestion des alertes de la population en lien avec le mouvement des rebelles, comme note le bulletin signé par Me Omar Kavota, vice-président du CEPADHO.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée