Assaut contre les ADF : 662 civils tués dans 7 mois à Beni, les rebelles ont exploité les failles dans les FARDC (CEPADHO)




Assaut contre les ADF

Après la récente attaque des rebelles présumés des forces démocratiques alliées (ADF) vendredi 12 juin 2020 à Kekelibo ayant fait cinq morts, le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) affirme que le nombre est passé à 662 civils tués dans 7 mois dans la région de Beni à l’Est de la république démocratique du Congo.

Dans son bulletin d’information du 13 juin 2020, l’ONG CEPADHO dénonce “l’ampleur de la tragédie” dans la région et révèle que “l’ennemi a réussi à exploiter les failles dans le système de défense des FARDC “.

Le CEPADHO suggère que l’armée mette sur pied une stratégie d’anticipation des attaques et encourage le commandement à la promptitude dans la gestion des alertes de la population en lien avec le mouvement des rebelles, comme note le bulletin signé par Me Omar Kavota, vice-président du CEPADHO.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD