Angola-justice : Isabelle Dos Santos dénonce des “contre-vérités” dans le dossier de la compagnie pétrolière de Sonangol

Publicité sponsorisée

Isabelle Dos Santos

Alors que la justice Angolaise a décidé de geler provisoirement les avoirs de l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo et de son épouse Isabelle Dos Santos, la fille aînée de l’ancien président de l’Angola a dénoncé, ce mercredi 1 janvier au cours d’une interview accordée à la RFI, que dans le traitement de ce dossier il y a eu des “contre-vérités”.

Accusés d’avoir acheté des actions avec les fonds de la compagnie pétrolière publique Sonangol, d’après Isabelle Dos Santos, les preuves présentées au tribunal de Luanda contre elle et Sindika Dokolo sont fausses.

A LIRE AUSSI : Angola – la justice gèle provisoirement les avoirs de SindiKa Dokolo et Isabel Dos Santos

“ L’absence de procédure de défense a permis au procureur de la République de présenter de faux documents et témoignages à la Cour”, renseigne-t-on.

Selon l’épouse de Sindika Dokolo, puisque ce jugement sommaire contient des contre vérités, une procédure judiciaire “ouverte et équitable” pourrait “démanteler” ce dossier.

Notons que Isabelle Dos Santos a été à la gestion de la compagnie pétrolière publique Sonangol jusqu’en 2017.

Phane Ntumba KBG

Publicité sponsorisée