Volleyball/18e édition Coupe du Congo : Agnès Iyemba, 14 ans plébiscitée révélation de la compétition

Publicité sponsorisée

 

Avec son maillot différent des autres, on la prend pour capitaine. Au milieu des cinq silhouettes élancées qu’elle, plus petite, environ 1 mètre, elle est toujours prête à bondir.

Elle se nomme Agnès Iyemba,14 ans, joueuse de VC Lamac de Kolwezi dans le Lualaba en RDC. Elle a émerveillé tout le monde à la 18e édition du Championnat national de volleyball du Congo à Kolwezi ( 24-30 août 2022). C’est ce qui lui a valu le prix de : révélation de la compétition.

À seulement 14 ans, Agnès Iyemba est devenue un des rouages essentiels de l’équipe de VC Lamac de Kolwezi.
Elle espère bien avec sa team, enchaîner les titres en commençant par le championnat local, mais plus, écrire encore l’histoire au championnat national de Volleyball.

Agnès Iyemba (14 ans) a joué parfaitement son rôle de Libero à la 18e édition. Elle n’attaquait pas mais elle contrait et servait ses coéquipières. Elle l’a fait devant les expérimentées de VC La Grace de Kinshasa.

La petite génie a réceptionné le service de Bénie Nlemvo, Liala Moseka où Chris Mbumbwa de La Grâce. Mais encore, elle s’est signalée lors de la rencontre perdue face au VC Mazembe (3-0) en délivrant les meilleurs caviars possibles.

Agnès Iyemba est sortie de l’ombre à la Coupe du Congo devant le président de la FEVOCO Christian Matata. Voilà, la petite de 14 ans, médaille autour du cou, un cadeau de Sac à dos, un ballon personnel de Volleyball, un trophée et son diplôme de mérite en main, ovationnée par le public du terrain Manika et saluée pour sa révélation, ses gestes spectaculaires dans les matchs face au VC La Grace, Mazembe et VC Pats Boys.

Jean-Robert Djema/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée