Uvira : La délégation EPST-UNICEF clôture la mission de distributions des matériels d’apprentissages aux jeunes à Ruzizi

Uvira : La délégation EPST-UNICEF clôture la mission de distributions des matériels d’apprentissages aux jeunes à Ruzizi

Après Walungu et Mwenga, une nouvelle vague de distribution des kits d’apprentissage aux jeunes désœuvrés s’est clôturée lundi 21 novembre dans 5 axes de la plaine de Ruzizi, dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

La délégation du ministère de l’EPST et UNICEF a effectué tour à tour des descentes à Runingu, Kabunambo, Sange, Luvungi et Luberizi et a procédé à la distribution des matériels d’apprentissage à 305 bénéficiaires de ces entités du Sud-Kivu.

À en croire Léon Musagi point focal programme éducation à l’EPST/Sud-Kivu et Lead du projet de résilience en éducation formelle et non formelle, ces matériels viennent en appui aux personnes vulnérables qui sont encadrées dans différents centres de formations en métiers dans la Ruzizi.

Les bénéficiaires sont des enfants démunis, orphelins, ceux qui n’ont pas eu la chance d’étudier etc.

«Il a plu à notre partenaire UNICEF de cibler la plaine de la Ruzizi qui connait beaucoup de perturbations sur le plan sécurité, pour qu’on essaie de cibler tous ces enfants pour les insérer dans les centres des formations professionnels en métiers. Mais aussi, UNICEF appuie tous les services étatiques impliqués dans ce projet et qui reçoivent des matériels de travail», a-t-il confié.

Les bénéficiaires viennent de 6 filières notamment la coupe et couture, la mécanique, la menuiserie, la pâtisserie et la coiffure etc.

Les matériels reçus sont composés notamment des pagnes, salopette, lunettes pour soudeurs, les ciseaux, fils à coudre, farine, houille, cahiers, stylos, aiguilles, cortex pour filles et bien d’autres.

Les bénéficiaires adressent leurs remerciements aux bienfaiteurs, l’État congolais et son partenaire UNICEF pour avoir mis en place ce projet, qui soulage les souffrances des familles et promettent leur assiduité à la formation pour assurée d’eux-mêmes leur avenir.

Il sied de noter que le projet de résilience communautaire en éducation formelle et non formelle de l’EPST est techniquement et financièrement appuyé par le Fond des Nations-Unies pour l’Enfance, UNICEF/Sud-Kivu. Il est exécuté dans les territoires de Walungu, Mwenga et Uvira.

 

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD