UDPS : la ligue des jeunes met en garde toute personne qui l’accusera sans preuve judiciaire

Publicité sponsorisée

UDPS

Au cours d’une déclaration lue ce lundi 02 août, le président de la ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, a réagi suite aux accusations portées sur les jeunes du parti présidentiel d’avoir profané les églises catholiques et attaqué la résidence du gouverneur Ambongo.

Pour Emmanuel Dioko, la JUDPS met en garde toute personne qui osera de citer les jeunes de leur parti sans aucune preuve judiciaire valable .

“Voilà pourquoi, nous lançons une mise en garde sévère à l’endroit de toute personne ou groupe de personnes (politiciens, journalistes) qui s’évertuera, via des mises en scène grossièrement montées, de citer la jeunesse de l’UDPS sans aucune preuve judiciairement valable. Ce conglomérat de criminels et prédateurs de la quiétude des congolais sera mis à nu et traduit devant les instances judiciaires compétentes”, a déclaré le président de la ligue des jeunes de l’UDPS.

Selon eux, la jeunesse de l’UDPS marche sur les pas de ses fondateurs qui est la « Non violence ».

La jeunesse de l’UDPS dit plutôt être estomaquée par la conclusion du porte-parole de la CENCO lors de sa déclaration de ce lundi qui a cité arbitrairement le nom du secrétaire général du parti présidentiel après l’attaque de la résidence du cardinal Ambongo le dimanche 01 août dernier.

JM-Heaven/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée