Tueries des civils à Beni : La Monusco dément formellement les rumeurs sur son appui aux rebelles ADF

MONUSCO le porte-parole militaire le colonel Claude Raoul

La mission onusienne au Congo (Monusco) a, à travers son porte-parole militaire démenti formellement les allégations qui circulent depuis plusieurs jours sur les réseaux, allégations selon lesquelles, cette mission de l’organisation des Nations Unies au Congo soutient des groupes armés en l’occurrence, les ADF.

Ce démenti a été fait ce mercredi 12 févier 2020 lors d’une vidéo conférence entre les journalistes de Goma, Kinshasa , Bukavu et Bunia.

“Je voudrais aussi saisir l’occasion que m’offre cette conférence de presse pour porter un démenti formel de ces allégations mensongères qui circulent depuis peu sur les réseaux sociaux “, a dit le porte-parole militaire de la Monusco, le colonel Claude Raoul.

Il ajoute par ailleurs que ceux qui font circuler ces fausse informations veulent que jeter le discrédit sur la Monusco et pour mieux manipuler les population pour défendre des intérêts inavoués.

Ce porte-parole fait allusion aussi à une vidéo qui circule depuis le 9 février et qui laisse entendre que les troupes de la Monusco quittent Mangina et délaissent la population civile alors que la situation sécuritaire reste instable dans la région.

“Je voudrais préciser qu’il s’agit bien étendu des groupes de la FIB, notamment des contingent sud-africains et Tanzaniens qui sécurisaient les humanitaires à Biakato dans le cadre de la lutte contre Ebola, et qui quittaient la région pour Beni “, ajoute-il.

Signalons que la région de Beni fait face depuis plusieurs années à une recrudescence de l’insécurité, les civils sont tués sous l’œil impuissant des casques bleus de la Monusco.

Mérite BAHOGWERHE ZAHIGA