Tueries à Beni : “Nous ne laisserons pas tranquilles vos dirigeants jusqu’à ce qu’ils mettent les moyens pour finir cette situation” (CENCO)

Publicité sponsorisée

vice-président de CENCO et Evêque d'Idiofa, Monseigneur José Moko

En séjour à Beni où ils sont pour une mission de réconfort et paix, la délégation conjointe des évêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et ceux de l’Association des Evêques de l’Afrique Centrale (ACEAC) ont célébré ce dimanche 17 janvier, une messe eucharistique à la paroisse Sainte Thérèse d’Avila de Beni.

Dans son homélie, les évêques ont présenté le message de l’espérance pour la paix dans la partie Est et surtout la région de Beni.

Prenant la parole, le vice-président de CENCO et Evêque d’Idiofa, Monseigneur José Moko a promis d’être porte-parole de la population de Beni sur la souffrance qu’elle traverse.

“Nous avons vu et écouté. Soyez rassuré, la CENCO ne laissera pas tranquilles vos dirigeants jusqu’à ce qu’ils mettent les moyens pour mettre fin à cette situation”, a indiqué le vice-président de la CENCO.

Les Evêques ont aussi présenté un message de solidarité de tous les Evêques du monde à la population de Beni, longtemps meurtrie.

Ces prélats catholiques annoncent qu’ils auront suffisamment le temps pour séjourner dans la zone afin d’écouter davantage la population.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée