Sud-Kivu : Un défenseur des droits humains sous menaces d’arrestation, les forces vives de Bunyakiri montent au créneau




Didier Kitumaini

Les forces vives de Bunyakiri dans le territoire de Kaleha dénoncent les menaces d’arrestation arbitraire dont est victime Didier Kitumaini, président de la société civile de Bunyakiri et défenseur des droits humains au Sud-Kivu.

Dans leur déclaration, ces acteurs indiquent que les accusations portées à charges du précité, constituent “un dossier fabriqué de toutes pièces” par certains politiciens, dans l’entourage du chef de poste d’encadrement administratif de Bunyakiri.

Ils indiquent que Didier Kitumaini est victime de ses opinions sur l’incompétence et la mégestion à la tête du poste d’encadrement administratif de Bunyakiri Saliki Batabikwa Kanoire Adrien.

“Le bureau de coordination de la société civile forces vives de Bunyakiri dénonce tout haut le dossier monté de toute pièce et la présence d’un mandat d’amener qui est à la recherche du président de la société civile, Monsieur Didier Kitumaini. La société civile condamne fermement ces procédures d’un dossier fabriqué. Nous disons non et non à l’arrestation du président Didier », lit-on dans ce document.

Par ailleurs, les forces vives de Bunyakiri annoncent des actions de grande envergure pour décourager toutes les personnes impliquées dans ces démarches.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD