Sud-Kivu : Selon ONU, 702 personnes ont été massacrées à Makobola depuis 1998, les autochtones contestent et revoient à la hausse ce bilan

Publicité sponsorisée

Selon ONU 702 personnes ont été massacrées à Makobola

Le rapport Mapping des Nations Unies, attribué aux combattants du Rassemblement Congolais pour la Démocratie sur la tuerie dans la province du Sud-Kivu à Makobola, indique que 702 personnes ont été massacrées depuis le 30 décembre 1998, jour pour jour 21 ans déjà.

Un bilan contesté et revu à la hausse par la population oculaire de ces massacres.

Le prix Nobel Mukwege appelle le peuple congolais à se souvenir de ces massacres dont le peuple a été victime depuis vingt et un ans.

« Il y a 21 ans, au moins 702 personnes étaient massacrées, brûlées dans leurs maisons pour la plupart des femmes et des enfants. Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. Souvenons-nous du Massacre des congolais à Makobola », a-t-il déclaré.

Notons que la population de cette partie du pays commémore depuis ce dimanche 29 décembre la disparition de plusieurs centaines des personnes victimes de massacres de Makobola à Fizi.

Phane Ntumba KBG

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée