Sud-Kivu : Plusieurs maisons incendiées dans une attaque de groupes armés contre la position des FARDC à Mwenga

Publicité sponsorisée

FARDC démantèlent à nouveau les rebelles du CNRD

Depuis tôt le matin ce vendredi 3 juillet 2020, la coalition des groupes armés Twigwaneho, Makanika et Androïde ont attaqué la position Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), dans le village Tuwe Tuwe, secteur D’itombwe en territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu, indique que les forces loyalistes n’ont pas hésité à riposter sur cette attaque.

“Cette attaque a été vite repoussée par les FARDC qui continuent à consolider ses positions. Avant de prendre fuite, ces hors la loi, ont réussi à brouiller plusieurs maisons des habitants de ce village. Les militaires procèdent au ratissage dans cette localité et dans la forêt environnante “, a indiqué Dieudonné Kasereka.

Il ajoute que le bilan définitif de ces affrontements sera communiqué ultérieurement.

Par ailleurs, les FARDC invitent la population à rester calme et collaborer avec les militaires en dénonçant les cachettes de ces ennemis de la paix.

Le commandant secteur opérationnel sukola 2 sud au Sud-Kivu, le général de brigade Gaby Boswane, demande encore une fois à tous ces groupes armés locaux, de déposer les armes et se rendre conformément à l’appel du Chef de L’Etat, et commandant suprême des FARDC, suivant dans son discours du 30 juin 2020, pour une paix durable dans cette partie du pays.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée