Sud-Kivu/Kabare : les enseignants N.U déclenchent un mouvement de grève pour réclamer leurs salaires

Depuis ce lundi 3 août, les enseignants de Katana en territoire de Kabare dans le Sud-Kivu ont déclenché une grève sèche.

Pour ces professionnels de la craie, le Gouvernement congolais doit répondre à ses engagements avant la reprise des cours renvoyée au 10 août prochain.

D’après des sources surplace, ces enseignants retiennent leur décision de ne pas reprendre les cours, et interpellent le président de la République Felix Tshisekedi de faire respecter ses engagements.

À l’issue de cette première journée, cette marche n’a enregistré aucun dégât de part et d’autres.

Cedrick Sadiki/L’INTERVIEW.CD