Sud-kivu/Justice populaire : Une veuve accusée de sorcellerie brûlée dans le groupement de Bushumba

Publicité sponsorisée

Kabare

La justice populaire continue à battre son plein dans le territoire de Kabare au Sud-kivu.

Dans la nuit du mardi à ce mercredi 3 juin 2020, une femme d’une soixantaine d’années a été victime de ce cas de justice populaire, elle a été brûlée dans le village Cegera, groupement de Bushumba dans le territoire de Kabare.

Le chef de groupement de Bushumba, Benjamin Cimusa Murhesa qui confirme l’information, indique que la victime est connue sous le nom de M’mujumbu de son état et habitant dans ce village

Celle-ci a été attaquée à son domicile par certaines personnes non encore identifiées.

Les bourreaux de la victime l’accusait d’avoir ensorcelé une femme du quartier décédée la soirée du mardi 2 juin, après une longue période de maladie.

Ils l’on mis hors de son domicile où on l’a tabassé jusqu’à rendre l’âme.

Certaines autorités militaires et de la police sont arrivées sur place pour les enquêtes afin de dénicher les auteurs.

Le chef de ce groupement condamne cet énième cas de justice populaire dans le groupement et appel les habitants à faire confiance à la justice.

Pascal DIGADIGA/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée