Sud-Kivu : deux miliciens de la coalition Makanika Twigwaneho capturés avec une arme AKA 47 par les FARDC

Sud-Kivu : deux miliciens de la coalition Makanika Twigwaneho capturés avec une arme AKA 47 par les FARDC

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont capturé deux combattants de la coalition Makanika, Twigwaneho.

Il s’agit des miliciens blessés lors des combats entre cette coalition et les Mai Mai Bilozebishambuke, la semaine dernière dans le territoire de Fizi.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée dans la partie sud de la province du Sud-Kivu, les deux miliciens ont été capturés par les éléments de la 12ème Brigade de réaction rapide lundi 26 octobre dernier, lors d’une patrouille.

Ils les ont retrouvé blessés et abandonnés par leurs frères à Tingiangoma près de Rugezi au sud de Minembwe, territoire de Fizi avec une arme AKA 47.

Ces derniers ont été évacués par les FARDC depuis le champ de bataille jusqu’à Minembwe centre.

L’armée les ont remis au président de la société civile de Minembwe, Ruvuzangoma en présence de la MONUSCO.

Ceci entre dans les cadres de respect par de Droit International Humanitaire (DIH) par les FARDC en opérations contre tous les détenteurs illégaux des armes sur le sol congolais, à en croire le porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD