Sud-Kivu : Des élèves plaident pour le maintien du programme de l’enseignement à distance

Publicité sponsorisée

Enseignement à distance sud kivu

Plusieurs élèves du primaire et ceux de l’éducation de base 7ème et 8ème, demandent au gouvernement congolais et spécialement celui du Sud-Kivu, d’assurer la régularité du programme de l’enseignement à distance sur l’ensemble de la province.

Certains d’entre eux interrogés parlent de l’apport significatif que ce programme les a apportés dans leur édification pendant le confinement, et ce après la suspension des cours par le Chef de l’Etat au courant de l’année scolaire 2019-2020.

“J’avais suivi attentivement les leçons à la radio. Ça s’est passé bien. J’ai retenu le comptage des nombres par groupe de 2 et bien des récitations. Les parents nous accompagnaient et c’était bien”, a confié Jeannette Riziki, élève de 6ème année primaire à l’école primaire Hodari dans la commune d’Ibanda.

Il en est de même pour Christian Balolebwami, habitant la commune de Bagira et élève de la 7ème année de l’éducation de base à l’Institut Technique Fundi Maendeleo, qui dit avoir appris grâce à l’enseignement à distance, plusieurs notions notamment dans la physique et chimie, en ce qui concerne la leçon de « l’état physique de la matière ».

Celui-ci pense que ce serait important que le gouvernement capitalise ce programme pour l’encadrement des élèves, non seulement dans des moments difficiles comme celui lié à la pandémie, même pendant les détentes et les grandes les vacances pour assurer la continuité des enseignements aux élèves.

Rappelons que l’enseignement à distance est allé jusqu’à 394 leçons produites, soit 197 leçons audio et 197 vidéo de 30 minutes.

Ces leçons ont été diffusées de lundi à vendredi de chaque semaine dans 5 télévisions de Bukavu, avec 31 autres radios dont 23 disséminées dans les 8 territoires du Sud-Kivu.

A ce jour, le cumul des diffusions et rédiffusions s’élève à près de 8000 pendant les deux mois dans la province du Sud-Kivu.

Cette initiative du ministère provincial de l’EPST a été appuyé financièrement et techniquement par le du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) avec l’équipe du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant (RJAE SK) qui a assuré l’aspect technique (filmage, enregistrement audio, montage vidéos et audio des leçons, ainsi que les dispache des émissions).

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée