Sud-Kivu : de violents affrontements entre les FARDC et les rebelles Nyatura, signalés dans le Kalehe




De violents affrontements opposent depuis la journée de ce mardi 14 janvier 2020 les forces armées de la République Démocratique du Congo “FARDC” aux rebelles Nyatura dans la localité de Bunje, groupement de Buzi en territoire de Kalehe, au Sud-Kivu.

Selon les sources de la société civile de Buzi, des détonations en armes lourdes et légères se sont fait entendre toute la journée dans les collines de Katale et Kafufula.

Nos sources indiquent que ces rebelles nyatura sont ceux du groupe de l’auto-proclamé colonel Mathias Kalume Kenge du village de Lumbishi toujours à Kalehe.

Ce chef rebelle reste réfractaire au processus de reddition et refuse catégoriquement de se rendre aux FARDC.

Pendant ce temps, plusieurs éléments qui avaient déposé leurs armes aux forces loyalistes se trouvent cantonnés dans le centre de Numbi dans le groupement de Mbinga Nord à Kalehe.

La société civile précise que le chef rebelle Kalume Kenge Mathias avec ses éléments font la loi dans les villages de Kafufula et Katale en y érigeant des barrières illégales.

Devant la frappe des forces armées de la République, ces éléments rebelles se retirent peu à peu de leurs bastions de Bunje et se rendent dans la province voisine du Nord-Kivu, renchirit la société civile de Buzi.

Pour l’instant, aucun bilan n’est avancé par les communicateurs de l’armée au Suid-Kivu.

Pascal D. NGABOYEKA