Sud-Kivu : “Changeons les armes en croix du Christ et le monde aura la paix”, Mgr Francois Xavier aux leaders des groupes armés

L’archevêque de Bukavu Mgr François Xavier Maroy Rusengo appelle les groupes armés opérant dans la province du Sud-Kivu et dans toute la partie Est de la République Démocratique du Congo d’être les acteurs de paix et non de violences en déposant les armes, pour le développement de la Région.

Un appel lancé mercredi 16 septembre 2020 au terme de la retraite de leadership cohésif pour la paix tenue durant trois jours à la paroisse catholique de Murhesa dans le territoire de Kabare.

Le prélat catholique pense qu’il n’est pas tard pour toutes les communautés de mettre fin au déluge qui sécoue le pays depuis son accession à l’indépendance jusqu’en ces jours.

François Xavier Maroy croit que le manque d’amour des uns envers les autres est à la base des multiplications des groupes armés, ce qui met en mal la paix dans la Région.

Pour l’avènement de cette paix au Sud-Kivu et dans toute la région, le patron de l’église catholique de Bukavu invite les regroupes armes à “changer les armes en croix du Christ qui sauve le monde”.

“Si au lieu de fabriquer les armes qui tuent nous fabriquons la crois du Christ qui sauve, le monde aura la paix. Quand il y a la paix on va construire”, a dit le prélat catholique.

Signalons que cette rencontre qui a duré trois jours a connue la participation de plusieurs autorités nationales et provinciales.

Environs 70 représentants des groupes armés opérant dans la province du Sud-Kivu ont promis de cesser les hostilités et sensibiliser leurs membres pour une paix durable dans les zones en conflits.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD