Sud-Kivu : 34 personnes tuées au mois d’octobre, SAJECEK rend public son rapport sur la situation sécuritaire

Sud-Kivu : 34 personnes tuées au mois d’octobre, SAJECEK rend public son rapport sur la situation sécuritaire

La Synergie des Associations des Jeunes pour l’Éducation Civique et Électorale et la Promotion des Droits de l’Homme (SAJECEK) a rendu public son rapport mensuel de monitoring sur la situation sécuritaire au Sud-Kivu, dimanche 06 novembre 2022.

Ce rapport a noté la tuerie de 34 personnes au Sud-Kivu, l’attaque de 70 maisons par des bandits armés, 6 véhicules braqués, 23 cas d’enlèvements et 6 cas de justice populaire au cours du mois d’octobre dernier.

«Le tableau sécuritaire au Sud-Kivu a été marqué par les attaques des maisons de paisibles citoyens durant le mois d’octobre dernier sous l’inaction des autorités provinciales. Une hausse exponentielle des attaques des maisons par des bandits armés s’est observée pendant le mois d’octobre dernier où 70 cas ont été enregistrés contre 21 au mois de septembre. Le territoire de Kabare vient en première position suivi du territoire d’Uvira. Six véhicules ont été braqués au cours du mois d’octobre. Les enlèvements ont connu également une hausse avec 23 personnes enlevées contre 16 au mois de septembre dernier. Six cas de justice populaire ont été enregistrés au cours du mois d’octobre dernier», explique ce rapport.

L’organisation SAJECEK forces vives regrette que malgré la persistance de l’insécurité, les autorités de la province demeurent insensibles face à cette situation qui perturbe la quiétude des citoyens.

 

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD