Sud-kivu : 152 représentants de 70 groupes armés discutent pour mettre fin aux violences armées dans la région

Bukavu insécurité

Il s’est ouvert depuis lundi 14 septembre à la paroisse catholique de Murhesa dans le territoire de Kabare à 20 kilomètres de Bukavu au Sud-Kivu un forum sous la supervision du ministre national délégué à la défense, Sylvain Mutom.

Cette rencontre réunie près de 70 groupes armés pour évoquer les questions de sécurité et de leur processus de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion (DDR).

Ce forum est organisé par trois organisations non gouvernementales spécialisées dans la résolution des conflits, parmi elles “Search for common ground”.

Le ministre délégué à la Défense Sylvain Mutombo cité par RFI, préconise un processus de DDR au sein des communautés.

Il indique qu’après ces travaux, le gouvernement congolais ensemble avec tous les miliciens et les responsables des groupes armés qui opèrent dans ce coin prendront des engagements et auront à renouveler les orientations face à la réalité en présence.

Sylvain Mutombo a ajouté qu’un calendrier sera soumis au commandant suprême pour approbation cela mettra en oeuvre tous les mécanismes de financement afin de commencer la procédure de reddition, de réinsertion et de réintégration de tous ces miliciens à travers la République.

“Il n’y a rien lié à la collaboration mais nous allons nous battre pour qu’il y ait l’intégration, la réinsertion et le désarmement et la réddition des groupes armés en impliquant toute la communauté de l’Est de la République”, a t-il dit.

Plusieurs autorités nationales et provinciales dont le ministre de l’intérieur et sécurité au Sud-kivu, Lwabanji Lwasi Ngabo prennent part à ce forum.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD