Sankuru: la jeunesse accorde 48 heures aux députés provinciaux de retirer le PV demandant la démission du gouverneur Mukumadi




Province du Sankuru gouvernorat

Intervenants sur une chaîne locale de Lusambo, chef-lieu du Sankuru, les du mouvement collectif des jeunes du Sankuru ont rejetté de revers de main la décision prise par les élus provinciaux en signant un Procès verbal demandant la démission du chef de l’exécutif provincial Joseph-Stéphane Mukumadi.

Ils accusent le président de l’organe délibérant du Sankuru Benoît Olamba et le député Justin Olamba d’être commanditaires dans la signature du procès verbal.

C’est ainsi que ces jeunes ont accordé 48 heures aux élus de retirer la décision et sollicitent la démission du président de l’Assemblée provinciale du Sankuru.

Ils projettent des manifestations de colère si la décision ne pas retirée.

Signalons que les 17 députés provinciaux sur les 25 que compte l’Assemblée provinciale du Sankuru ont signé le 23 novembre dernier, pour la démission du Gouverneur Mukumadi, l’accusant d’avoir saboté la plénière prévue le même jour pour la présentation de son programme d’action et l’investiture.

CKS