Riposte contre Ebola : l’International Bismarck Biyombo s’en mêle

Publicité sponsorisée

L’International Bismarck Biyombo et les jeunes basketteurs de Goma
L’International Bismarck Biyombo et les jeunes basketteurs de Goma. LINTERVIEW.CD/Ph. Justin KABUMBA
La star de la NBA sensibilise les basketteurs pour lutter contre cette maladie qui a déjà causé beaucoup de morts dans le pays.
 
Les jeunes basketteurs de Goma ont été sensibilisés pour la riposte de la maladie à virus Ebola. L’International Bismarck Biyombo appelle ces jeunes notamment à observer les mesures d’hygiène enfin de contrer toute propagation de cette maladie à virus Ebola à laquelle cette province fait face et qui a déjà causé au moins 1 600 morts au Nord-Kivu et en Ituri.
 
Au cours d’une séance d’échanges, au stadium de l’Unigom, avec une cinquantaine de jeunes basketteurs de Goma que la star de NBA a mobilisé ses frères congolais pour la riposte de cette dangereuse maladie d’Ebola. « Vous devez garder vos mains propres. La maladie est là, vous ne pouvez pas l’oublier. Nous devons prendre soins de nous-même pour prendre des précautions, partout où nous devons le faire, à la maison, à l’église, au stade, avant de jouer et après », a dit la star de la NBA.
 
L’international Biyombo, qui a dit croire à l’émergence de la jeunesse congolaise et celle de Goma, en particulier, a également appelé ces jeunes basketteurs à croire à la réussite. « Vous devez croire en vous, en ce que vous essayez d’accomplir comme sport dans la vie. J’ai joué sous la pluie, sur le sable pied nu, aujourd’hui, l’histoire a changé. Tout est possible à celui qui croit », a conseillé Bismarck Biyombo.
 
Le basketteur congolais évoluant aux États-Unis d’Amérique, rappelle-t-on, ne cesse de poser, à travers sa fondation Bismarck Biyombo, des actes de charité dans le pays, comme à Goma, où plusieurs stades de basket ont été construits au profit de la jeunesse. Le récent acte caritatif a été une clinique moderne  construite au quartier Munga, dans la périphérie de Goma, offerte au dispensaire Ushirika. Cet acte a été salué par les autorités congolaises.
 
Justin KABUMBA

Publicité sponsorisée