Reprise des cours en RDC : le mouvement citoyen «Ça Suffit» demande à l’État de prendre en charge les frais de participation à l’ENAFEP et l’exÉtat

Publicité sponsorisée

Kinshasa - Fermeture momentanée des écoles

Le mouvement citoyen «Ça Suffit» dit soutenir la reprise des cours telle qu’annoncée par le chef de l’État et le ministre de l’EPST sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

Cependant cette structure, à travers sa cellule de communication, exige à l’État la prise en charge totale des frais de participation des élèves aux épreuves de l’examen national de fin d’études primaire (ENAFEP) et de l’examen d’État (exÉtat), pour les finalistes du secondaire.

Ce mouvement, soutient la reprise des enseignements aux fins de parachèvement de l’année scolaire 2019-2020 longtemps soufferte du contrecoup du COVID-19 en RDC.

“D’importants défis se dressent devant nous tous, le décideur en premier, pour réussir ladite reprise et, en conséquence, exige : Que l’État prenne en charge la totalité des frais de participation à l’ENAFEP et l’exÉtat 2020 car les finances du parent d’élève se trouvent ébranlés et fragilisées par l’impact économique du Covid-19 et ses corollaires au pays», lit-on dans leur déclaration.

En outre, cette structure citoyenne dit mettre en garde les acteurs éducatifs qui «manœuvrent» pour une année blanche, et les appelle à la sagesse.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée