Rentrée politique de J.Kabila: le Parti Congo En avant met en garde le FCC contre toutes sortes des stratégies visant à blasphémer sur la constitution

Rentrée politique de J.Kabila:  le Parti Congo En avant met en garde le FCC contre toutes sortes des stratégies visant à blasphémer sur la constitution

Dans une interview accordée à la rédaction de L’INTERVIEW.cd ce mardi 29 octobre 2019, Médard Kankolongo président national du Parti politique Congo En avant met en garde le front commun pour le Congo sur toutes sortes des stratégies visant à blasphémer sur la constitution en parlant de la candidature de Joseph Kabila en 2023


“La rentrée politique de Joseph Kabila est une provocation au peuple congolais, c’est une provocation à la République, Kabila doit se cacher dans sa ferme de Kingakati vu les mauvais souvenirs que la population garde sur lui, après plus de 18 ans de souffrance. Nous mettons en garde le FCC sur toutes sortes de blasphèmes à l’égard de notre constitution” a déclaré Médard Kankolongo.


C’était lors de la matinée politique à Lubumbashi, que Ramazany Shadary secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la démocratie avait annoncé le retour politique de Joseph Kabila et surtout pour ce qui concerne les élections en 2023.


Roberto Tshahe