Réforme électorale : pour Alphonse Ngoy Kasanji, la démarche de G-13 a été “tuyautée”

Après deux mois des consultations sur les questions liées au processus électoral en République démocratique du Congo les 13 parlementaires ont remis officiellement leur rapport au président de la République lundi 14 Septembre 2020 au palais de la nation.

Alphonse Ngoyi Kasanji, cadre du front commun pour le Congo (FCC), annonce, via un tweet lundi tard à la soirée, que la démarche des 13 personnalités est tuyautée.

“Le groupe de 13 parlementaires reçus aujourd’hui pour faire rapport à qui alors qu’ils se disaient indépendants ? Ça s’éclaircit maintenant, c’est une démarche tuyautée”, a t-il dit.

Dans son rapport remis au président de la République, le G-13 demande au Chef de l’État le retour de l’élection présidentielle à 2 tours et que les élections des sénateurs et Gouverneurs soient ramenés au suffrage universel direct. Ils ont par ailleurs plaidé pour une CENI dépolitisée.

Signalons que les G-13 ont conclu leurs consultations sans rencontrer le front commun pour le Congo de Joseph Kabila.

Heaven/L’INTERVIEW.CD