RDC – Réforme électorale : “L’élection présidentielle à 1 tour et au suffrage universel indirect aura l’avantage de limiter les dégâts et les dépenses”, Alphonse Ngoyi Kasanji

Publicité sponsorisée

kasanji-alphonse-ngoyi

Le matin de ce mardi 08 septembre, au cours d’une intervient accordée à la radio onusienne, Alphonse Ngoyi Kasanji député national du front commun pour le Congo (FCC) estime que des cadres de la famille politique de Joseph Kabila sont favorables que le président de la République soit élu par les députés nationaux.

Quand à cet ancien gouverneur du Kasaï oriental, qui a haussé le ton, l’élection présidentielle à 1 tour et suffrage universel indirect aura de l’avantage pour limiter certains dégâts au pays, annonce t-il.

“L’élection présidentielle à 1 tour et au suffrage universel indirect aura de l’avantage de limiter les dégâts liées aux élections. Chaque 5 ans, le pays doit dépenser des milliers de dollars pour organiser les élections alors qu’on n’en a même pas pour la reconstruction du pays, on devrait réfléchir pour aller aux élections indirectes du président de la République”, a dit Ngoy Kasanji.

Par ailleurs, il précise que rien n’est encore dit par rapport au profil d’un prochain candidat du FCC tout en annonçant que la candidature de Joseph Kabila n’est pas exclue de la course tout sera décidé prochainement.

Il sied de noter qu’après quelques mois de vacances, les députés nationaux vont reprendre le chemin de l’hémicycle ce 15 Septembre; plusieurs questions du pays seront débattues.

Heavan/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée