RDC-prestation de serment de trois juges constitutionnels : « Le FCC ne se sentira lié par aucun acte qu’ils poseront » (Déclaration)

Publicité sponsorisée

Néhémie Mwilanya Coordonnateur du FCC

Après une réunion tenue ce jeudi 22 octobre à 24 heures de l’adresse à la nation du Chef de l’Etat, le Front Commun pour le Congo (FCC) a déclaré qu’il ne réconnait pas ses nouveaux juges et ne sera lié par aucun acte qu’ils poseront.

« Le FCC ne reconnait pas ces derniers et ne se sentira lié par aucun acte qu’ils poseront », a t-il déclaré.

En outre, cette plateforme chère à Joseph Kabila, ancien président de la RDC rassure l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il va poursuivre son combat dans le respect de la constitution et des lois de la République, gage d’un état de Droit.

Par ailleurs, il promet d’user toutes les voies légales pour atteindre ce noble objectif et pour s’opposer à toutes initiatives visant à destabiliser les institutions de la RDC.

Le Front Commun pour le Congo invite également la population à rester mobilisée afin de faire barrage à toute tentative tendant à liquider l’héritage d’un combat commun.

Notons que les membres du FCC avaient boycotté le prestation de serment de trois juges de la Cour Constitutionnelle, récemment nommés par le Chef de l’Etat.

Pour rappel, l’adresse de Félix Tshisekedi est attendue ce vendredi 23 octobre, sur ce le conseil des ministres n’aura pas lieu.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée