RDC : NOGEC propose le retour de l’élection présidentielle à deux tours

Publicité sponsorisée

Constant Mutamba

Le regroupement politique Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) de Constant Mutamba a parmi ses options, proposé le retour de l’élection présidentielle à deux tours.

Hormis cela, Constant Mutamba formule des options ci-après sur les réformes constitutionnelles :
– supprimer les Assemblées provinciales, inutilement budgétivores
– réserver la présidence de la République aux seuls congolais nés sur le territoire congolais, de père ou de mère congolais
– réduire la durée du mandat électif à 4 ans
– nomination des Gouverneurs par le président de la République, pour lutter contre le tribalisme pour au tant que, quoi qu’élus, ils peuvent être révoqués à tout moment
– rendre impératif le mandat des députés nationaux, en insérant la possibilité du retrait de leur mandat par pétition des électeurs
– élection des sénateurs au suffrage universel direct
– reconnaissance de la double nationalité aux seuls congolais d’origine

Par ailleurs, NOGEC propose également au chef de l’État de mettre en place une commission quadripartite, majorité-opposition-société civile-confessions religieuses.

Pour lui, cette commission aura pour but d’élaborer une grille consensuelle des réformes à adopter.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée