RDC – maches de Lamuka ce lundi : le gouvernement persiste et signe « il est formellement interdit d’organiser les manifestations publiques pendant l’état d’urgence « 

Publicité sponsorisée

martin fayulu marche

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé une séance de travail dimanche 12 juillet 2020 avec les membres du gouvernement intervenants dans la sécurité du pays.

En toile des fonds, les participants à la réunion ont évalué les tumultes enregistrés dans différentes marches publiques organisées à travers le pays dont celles du 9 juillet.

Se référant aux principes du respect de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’Etat, le gouvernement central a réaffirmé l’interdiction de toutes manifestations publiques à travers le pays.

« Pour ce qui est des manifestations publiques projetées lundi 13 juillet 2020, le gouvernement réaffirme qu’il est formellement interdit à travers tout le pays d’organiser les manifestations publiques pendant cette période d’état d’urgence décrété par le Chef de l’État, tel que prorogé à ce jour par le parlement de la République « , précise le VPM, ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde qui a dressé le compte-rendu de la réunion.

D’où, l’appel à toute la population de vaguer librement à leurs occupations en ce lundi 13 juillet 2020.

« La population est dès lors invitée à ne pas céder à toute forme de manipulation l’incitant à manifester dans la rue en violation de l’état d’urgence en vigueur…La population est en fin invitée à vaguer normalement à ses occupations « , a ajouté le ministre de l’intérieur, tout en instruisant la police d’assurer la sécurité des personnes et leurs biens et veiller au respect de l’interdiction des manifestations publiques sur l’ensemble du pays.

D’jessy M’boma B/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée