RDC : L’ODEP invite le Chef de l’État à dissoudre le CNSA et à la justice de diligenter une enquête sur les 3 millions USD sortis du trésor public

Publicité sponsorisée

CNSA Olenga Nkoy

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a, dans son rapport du contrôle de la gestion des fonds alloués au Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus électoral (CNSA) publié ce mercredi 10 juin, invité le Chef de l’État de dissoudre cette institution car le processus électoral 2016-2019 a déjà pris fin et à la justice de diligenter une enquête sur les 3 millions de dollars sortis du trésor public.

Selon cet observatoire, cette malversation financière doit être retracée afin de déterminer sa destination, car les membres ne prestent plus depuis 30 mois.

“Conformément aux différentes lois de finances, le CNSA reçoit du trésor public environ 250 millions de CDF (149000 USD) par mois, pour son fonctionnement, soit 1,797 millions USD l’année. Depuis janvier 2020, les frais de fonctionnement ont connu aucun décaissement”, lit-on dans ce document.

Lire aussi

RDC : Delly Sesanga propose la dissolution du CNSA

En outre, l’ODEP renseigne qu’au niveau du bureau, il ne reste que 3 membres et 9 membres au niveau de l’organe de décision mais qui ne siègent plus faute se quorum.

L’ODEP exhorte au parlement de convoquer le président du CNSA, Joseph Olengha Nkoy afin de rendre compte sur la gestion de cette institution.

Il sied de noter que Delly Sesanga avait saisi la présidente de l’Assemblée nationale pour une proposition de loi portant dissolution du CNSA.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée