RDC : Lisanga Bonganga rejette la démarche des 13 signataires et appelle à une table ronde sous la médiation de la SADC (Déclaration)




Lisanga Bonganga

Jean-Pierre Lisanga Bonganga, président national du parti la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) a dans une déclaration faite ce jeudi 30 juillet devant la presse, rejeté la démarche des 13 signataires de l’appel du 11 juillet et a appelé à une table ronde regroupant les grandes forces politiques et sociales sous la médiation de la SADC.

A en croire le responsable de la CCD, la démarche des 13 signataires ne s’inscrit pas à la dynamique des résolutions globales de la crise généralisée qui déchire le pays.

“La classe politique serait donc inspirer de demander à la SADC et aux Chefs des confessions religieuses de se résoudre à convoquer une table ronde regroupant les forces politiques et sociales”, a t-il déclaré.

Selon lui, cette table ronde aura pour objectif de concevoir et d’adopter des véritables réformes au service d’un individu ou d’un groupe d’individu.

Pour cet ancien ministre de sport, au-delà des questions électorales, il y a plusieurs crises en RDC notamment la crise politique, la crise sécuritaire, la crise de gouvernance et tant d’autres.

Il sied de rappeler que les 13 signataires d’appel du 11 juillet, ont entamé des consultations avec les différents acteurs politiques et institutions en vue de leur soumettre leurs démarches en rapport avec un éventuel consensus sur le processus électoral afin d’avoir des élections transparentes, libres et apaisées à l’horizon 2023 en RDC.

J.NK/L’INTERVIEW.CD