RDC : « Les institutions du pays sont entrain d’en pâtir » (Ève Bazaiba)

Publicité sponsorisée

MLC femme Secrétaire générale Eve BAZAÏBA

Après avoir été bloqué par la police ce vendredi 12 juin pour accéder au palais du peuple en marge de la plénière élective pour élire le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, la députée nationale et secrétaire générale du MLC, Ève Bazaiba dit que l’Union pour la démocratie et le progrès social a démontré ses limites dans la gestion du pays.

Dans un message relayé sur son compte Twitter ce vendredi 12 juin 2020, Ève Bazaiba souligne que les institutions de la République sont entrain « d’en pâtir ».

« La RDC se retrouve actuellement au fond du trou suite à l’incompétence de leaderships au sommet de l’État. UDPS a démontré ses limites dans la gestion du pays. Ce parti est au pouvoir et dans l’opposition contre son propre pouvoir. Les institutions du pays sont entrain d’en pâtir », a écrit Ève Bazaiba.

Signalons que la présence policière renforcée au palais du peuple a rendu l’accès aux élus nationaux de prendre part aux travaux parlementaires, la présidente de l’Assemblée nationale a reporté la plénière à une date ultérieure pour permettre la justice de faire son travail concernant l’affaire Kabund et la Chambre basse du parlement.

JM/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée