RDC : Le HCR s’inquiète sur la situation du Grand Kasaï et appelle à une attention pour rétablir la paix et désamorcer les tensions

Le HCR, Agence des Nations Unies pour les réfugiés se dit inquiet sur la situation du Grand Kasaï et a appelé à une attention renouvelée de cette région pour rétablir la paix et désamorcer les tensions.

A en croire cette agence des Nations Unies pour les réfugiés, la recrudescence des violences et de tensions dans cette région pourrait entraîner une nouvelle vague de déplacements si la situation ne s’améliore pas.

Il invite les dirigeants de différentes communautés à négocier pour la paix afin de prévenir de nouveaux affrontements.

Selon le HCR, la majorité des déplacés se réfugient dans les zones frontalières de la région de Demba, au Kasaï Central, et de la région de Mweka, au Kasaï.

En outre, il enregistre les personnes déplacées, des membres des communautés d’accueil dont la capacité à aider et à accueillir les déplacés sont parfois limitée en raison de la pauvreté et des niveaux élevés de malnutrition dans la région.

Par ailleurs, il demande de l’allocation de ressources en vue de répondre aux besoins des déplacés dans la région.

“Toutefois, le mois dernier, plus de 24.000 personnes ont fui trois situations distinctes liées à des litiges fonciers, des affrontements pour les ressources et des confrontations entre différents groupes ethniques, autorités”, indique le site de HCR.

Il sied de noter que cette agence continue à s’occuper des besoins des victimes de violations des droits humains.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD