RDC : la situation sécuritaire au coeur des échanges entre le gouverneur Kasivita et la presse du Nord-Kivu

Publicité sponsorisée

gouverneur Kasivita

Dans un café de presse animé conjointement avec la société civile et les acteurs politiques ce mercredi 07 avril en ville Goma, Chef-lieu du Nord-Kivu, le gouverneur Kasivita a appelé les jeunes membres des groupes de répression et mouvement citoyens à la retenue et à ne pas s’attaquer aux organisations humanitaires et à la Monusco.

“Nous devrions attirer l’attention de notre population que ces stratagèmes sont connus. Nous appelons la population à l’apaisement et nous appelons aussi la population à dire non à ce qui profite de cette situation de vulnérabilité à cette situation d’insécurité à renforcer leur communication stratagème politique surtout en investissant dans le banditisme. Aujourd’hui, nous avons besoin que l’économie tourne”, a déclaré Carly nzanzu Kasivita, gouverneur du Nord-Kivu.

Pour le gouverneur, en dépit des afflictions, l’exercice des libertés individuelles doit être exercée dans les limites de la loi tout en mettant en garde tout celui qui veut chercher à restreindre les libertés des gens, en s’attaquant aux ONG et à la Monusco, lors de ses manifestations.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée