Société

RDC – EPST : l’IGF reproche à Willy Bakonga d’avoir détourné notamment 62 milliards CDF alloués aux frais de fonctionnement de son ministère

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Le ministre sortant de l’Enseignement, primaire, secondaire et Technique (EPST) Willy Bakonga Wilima est poursuivi par la justice Rd congolaise d’avoir détourné plusieurs fonds dans son ministère.

Ce, après révélations faites l’inspection générale des finances (IGF).

D’après le média panafricain Jeune Afrique, l’IGF a retenu plusieurs griefs à l’endroit de Willy Bakonga, notamment le détournement des frais de fonctionnement de son ministère évalué à 62 milliards de francs congolais soit 25,5 millions d’Euros depuis qu’il est à la tête du ministère de l’EPST.

Selon ledit document de l’IGF parvenu à Jeune Afrique, le ministre sortant de l’EPST Bakonga Wilima a également créer des écoles fictives en y nommant des enseignants sans écoles et bureaux dans la ville de Kinshasa et dans la province de la Tshuapa respectivement pour 34 000 personnes et 21 000 personnes.

Il convient de signaler que le ministre sortant de l’EPST de l’EPST Willy Bakonga Wilima a été arrêté à Brazzaville, après avoir boycotté l’invitation du parquet général près la Cour de cassation.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 23 avril 2021 16h14

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

Nord-Kivu : Reprise des combats intenses entre FARDC et M23 à Mabenga, Mweso et Katsiro

Ce 4 mars 2024, des combats ont repris avec vigueur dans les territoires de Mabenga,…

4 mars 2024

RDC : Mise au point d’Ensemble pour la République sur l’affaire Chérubin Okende Senga

Dans un communiqué daté du 1er mars 2024, l'ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE exprime sa consternation…

1 mars 2024

RDC: La CENI expose la corruption dans les élections sénatoriales et gouvernementales

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo a officiellement exprimé…

28 février 2024