RDC : Bemba invite les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit le dernier délai pour la désignation du président de la CENI

Publicité sponsorisée

jean pierre bemba marche à kinshasa

Le président national du Mouvement de Libération du Congo ( MLC), Jean Pierre Bemba Gombo s’est exprimé ce lundi 04 octobre sur les divergences qui règnent au sein des confessions religieuses sur la désignation du nouveau président de la CENI.

Via un communiqué, l’ancien vice-président de la RDC sous le régime 1+4 exhorte les princes des églises à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 heures accordées par l’assemblée nationale pour déposer le nom du remplaçant de Corneille Nangaa.

« Face au défi de l’organisation des élections apaisées et compte tenu de la confiance sans équivoque, de l’ensemble de communauté nationale et internationale, aux hommes de Dieu, j’exhorte les confessions religieuses à maintenir leur rôle de l’église au milieu du village pour garantir au pays, à travers leur choix, la sauvegarde de la paix, de l’unité et de la Concorde nationale », a dit cet ancien seigneur de guerre .

Avant d’ajouter : «Pour ce faire, j’implore les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 heures accordées par le président de l’assemblée nationale en vue de désigner par consensus le futur président de la CENI ».

Le délai « ultime » de 72 heures expire ce lundi 04 octobre à minuit, mais les confessions religieuses sont toujours loin de trouver un accord sur la désignation du prochain président de la centrale électorale.

D’jessy M’boma B/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée