Catégories : Société

RDC – Assemblée nationale : les députés nationaux absentéistes seront bientôt invalidés, le processus de leur invalidation déclenché par le bureau Mboso

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Le bureau de l’Assemblée nationale a amorcé le processus devra aboutir à l’invalidation des députés ayant brillé plusieurs fois par les absences aux cours des différentes activités parlementaires dont des séances plénières.

A en croire Joseph Lembi Lubula, rapporteur de la chambre basse du parlement qui s’est confié à Top Congo FM ce jeudi 21 avril 2022, la commission ad hoc devra statuer sur la question des députés absentéistes a été mise en place par la conférence des présidents et les concernés sont déjà identifiés après compilation des listes des présences.

“La conférence des présidents était convoquée avec deux questions importantes étaient inscrites à l’ordre du jour, il a été question de communiquer aux différents groupes parlementaires et des commissions, c’est-à-dire des organes techniques et des consultations de l’Assemblée le calendrier des dépôts des candidatures pour le poste de la première vice-présidence qui est vacant…Le deuxième point, essentiellement il était question de parler du régime disciplinaire de l’Assemblée nationale, précisément en ce qui concerne les députés. Lors de la précédente réunion de la conférence des présidents, il s’était révélé qu’il était opportun de parler de la question de l’absentéisme des députés dans les séances plénières ”, a souligné Joseph Lembi Lubula.

Avant de poursuivre : “Le rapport a été élaboré et nous avons compilé toutes les listes ; Un tableau a été établi et les absents sont connus. Une commission spéciale sera constituée dont les députés concernés seront convoqués pour pouvoir justifier et présenter leurs moyens de défense est après une décision sera prise pour décourager ce genre des pratiques ”.

Signalons que cette question d’invalidation est accueillie des différentes manières par les élus nationaux dont ceux du FCC de Joseph Kabila qui accusent le bureau dirigé par Christophe Mboso N’kodia de vouloir les invalider après la pétition initiée contre le speaker de l’Assemblée nationale.

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 21 avril 2022 15h37

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

Nord-Kivu : Reprise des combats intenses entre FARDC et M23 à Mabenga, Mweso et Katsiro

Ce 4 mars 2024, des combats ont repris avec vigueur dans les territoires de Mabenga,…

4 mars 2024

RDC : Mise au point d’Ensemble pour la République sur l’affaire Chérubin Okende Senga

Dans un communiqué daté du 1er mars 2024, l'ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE exprime sa consternation…

1 mars 2024

RDC: La CENI expose la corruption dans les élections sénatoriales et gouvernementales

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo a officiellement exprimé…

28 février 2024