RDC : après la démission du Gouvernement Ilunkamba, la présidence a pris des mesures conservatoires

Publicité sponsorisée

Felix Tshisekedi et Sylvestre ilunga Ilunkamb

Le Premier Ministre, Sylvestre Ilunkamba avait déposé vendredi 29 janvier dernier la démission de son Gouvernement et cela avait été acceptée par le Chef de l’Etat.

Sur ce, la présidence a pris des mesures conservatoires à l’intention des membres du Gouvernement démissionnaire, des dirigeants des sociétés commerciales du Portefeuille de l’Etat, des Responsables des Etablissements et Services Publics de l’Etat et des Secrétaires généraux des administrations publiques.

Voici ces mesures conservatoires :
1. La suspension jusqu’à nouvel ordre, des recrutements, des nominations, des promotions et mouvement du personnel à tous les niveaux
2. La suspension jusqu’à nouvel ordre, des engagements, des liquidations et des paiements de toutes dépenses publiques autres que celles liées aux charges du personnel
3. La suspension des missions à l’extérieur du pays pour tous les membres du Gouvernement et le personnel de leurs cabinets sauf les déplacements liés à certains dossiers spécifiques
4. L’interdiction de reouvrir de cession, de transfert et d’aliénation des actifs de l’Etat

Par ailleurs, les cas exceptionnels vont être soumis à l’appréciation et à l’autorisation du Chef de l’Etat.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée