RDC : à son tour, l’assemblée nationale condamne les propos désobligeants contre le cardinal Ambongo

Publicité sponsorisée

Christophe Mboso

Après les réactions de plusieurs acteurs politiques de la RDC, c’est maintenant le tour de l’assemblée nationale de la RDC de condamner avec fermeté les incidents malheureux et les injures à l’endroit du Cardinal Fridolin Ambongo.

C’est à travers les propos du président de l’assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia lors de la plénière de ce lundi 02 août, que la chambre basse du parlement a pris position suite à cette situation.

“Au nom de la représentation nationale, je condamne avec fermeté les incidents malheureux, acte de vandalisme et propos désobligeants dont ont été victime l’église catholique, le cardinal Fridolin Ambongo ainsi que d’autres compatriotes”, a dit le speaker de l’assemblée nationale.

Suite à l’homélie du cardinal lors de la messe officielle en mémoire du feu cardinal Laurent Monsengwo, la situation est tendue entre l’Union pour la Démocratie et Progrès Social (UDPS) et les évêques catholiques. Le dimanche dernier, un groupe des jeunes ont assiégé le siège de l’archevêché de Kinshasa où réside le cardinal Fridolin Ambongo Besungu respectivement 4ème cardinal de la RDC.

JM-Heaven/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée