RDC : à Goma, Moïse Katumbi promet de saisir le premier ministre sur la situation des sinistrés du Nyiragongo

Publicité sponsorisée

Moïse Katumbi

Le président du parti politique Ensemble pour la République est arrivé en ville de Goma ce lundi 27 septembre, dans le but de compatir avec les sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo et palper du doigt les dégâts causés par la coulée des laves afin de leur apporter son assistance.

Au cours d’une adresse à la presse, l’ex gouverneur du Katanga a fait savoir que les sinistrés traversent un calvaire.

Sur ce, il va saisir le premier ministre Sama Lukonde pour lui faire part de la réalité en vue d’améliorer leurs conditions de vie.

“Je suis venu compatir avec tous les sinistrés de la ville de Goma et ses environs et apporter une assistance à ces personnes. Je ne pouvais pas rester tranquille sans rien faire à Lubumbashi alors que je porte Goma dans mon cœur. C’est pourquoi, je suis venu ici pour voir de moi même la situation de mes frères et cela est très important pour moi car c’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît les vrais amis. C’est pourquoi, je suis allé de l’aéroport international de Goma jusqu’au camp où loge bon nombre des sinsitrés et que c’est le social de la population qui m’intéresse le plus. Le gouvernement est entrain de travailler et il y a trop d’efforts à faire pour améliorer le vécu quotidien des sinsitrés. Nous avons apporté notre petite contribution de plus ou moins 300 000$ cela en marge de solidarité avec nos frères du Nord-Kivu. On ne peut pas tout laisser au gouvernement. J’appelle tous les opérateurs économiques, tous les congolais vivant au pays ainsi que dans la diaspora de penser à Goma. Quand je suis entré dans une des maisons des sinistrés, j’ai eu des larmes aux yeux. Nous sommes dans l’union sacrée et je veux saisir le premier ministre Sama Lukonde sur la situation que je vis de mes propres yeux et je crois que quelque chose peut être faite et on peut améliorer cette situation”, a dit Moïse Katumbi.

Moïse katumbi a promis de venir de temps à autre dans la ville de Goma pour s’approcher de la population.

Réagissant sur la loi Tshiani, Moïse Katumbi a salué le discours du président Félix Antoine Tshisekedi sur cette question car la RDC n’a pas besoin des distractions. Le plus important, c’est l’amélioration de son social, la situation économique du pays.

 

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée