RDC : 27,3 millions de congolais touchés par une insécurité alimentaire aiguë (PAM et FAO)

Publicité sponsorisée

RDC 1 million d'enfants courent un risque de malnutrition aiguë

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et l’Organisation des Nations Unies l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont dans un communiqué publié ce mardi 06 avril déclaré que près de 27,3 millions de congolais sont touchés par une insécurité alimentaire aiguë soit une personne sur trois, dont près de 7 millions de personnes aux prises avec des niveaux d’urgence de faim aiguë.

Selon ces organisations des Nations Unies, le conflit qui touche l’Ituri, le Nord et Sud-Kivu, le Tanganyika ainsi que la région du Kasaï est la principale cause de la faim en RDC.

En outre, les déplacés, les réfugiés, les rapatriés, les familles d’accueil ainsi que les personnes touchées par les catastrophes naturelles (inondations, glissements de terrain, incendies) sont également les plus touchées par la faim en RDC.

“Les conflits récurrents dans l’est de la RDC et les souffrances qu’ils entraînent restent très préoccupants. La stabilité sociale et politique est essentielle pour renforcer la sécurité alimentaire et renforcer la résilience des populations vulnérables”, a fait savoir le représentant de la FAO en RDC, Aristide Ongone rapporte le média de l’ONU.

Sur ce, le PAM fournit des aliments vitaux à 8,7 millions de personnes en RDC et la FAO va fournir cette année une assistance vitale à 1,1 million de personnes dans les zones touchées par une insécurité alimentaire aiguë.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée