Pétition contre Kabund : « L’UDPS ne doit pas engager le CACH dans sa défense, Kabund doit s’assumer seul », (cadre UNC/Bukavu)

Publicité sponsorisée

Kabund

Les réactions fusent de partout et dans tous les camps politiques pour soutenir ou désapprouver la démarche du député Jean-Jacques Mamba, ayant déposé une pétition pour faire destituer le premier vice-président de l’Assemblée Nationale de la RDC Jean Marc Kabund.

Issu du parti de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), membre de la coalition Cap pour le Changement (CACH), JM Kabund est accusé notamment par l’initiateur de la pétition, le député MLC Jean-Jacques Mamba d’être « incapable de fournir des explications sur la somme de 7 millions de dollars que couterait la tenue d’un congrès au parlement ».

Certains cadres de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) parti en coalition avec l’UDPS, ne restent pas insensibles face aux propos qui sont en train d’être tenus et utilisés abusivement par certains cadres et militants de l’UDPS, « voulant engager le CACH » dans cette affaire.

L’un d’eux, Fidèle Mugisho Kabunga, qui est également président de la jeunesse de l’UNC dans la ville de Bukavu estime que jusqu’à preuve du contraire il n’y a pas de guéguerre dans la coalition au pouvoir, CACH et le FCC.

Pour lui, le VP de l’Assemblée nationale Kabund doit s’assumer personnellement dans son affaire étant donné que le problème n’est pas au niveau de la coalition, plutôt, soutient-il, « il s’agit d’une démarche légitime des députés ».

« Monsieur Jean Marc Kabund doit assumer son incompétence d’être un homme d’État, s’il a outragé l’Assemblée nationale, il doit s’assumer, très souvent l’UDPS parle qu’il faut laisser la justice faire son travail, il faut qu’on laisse également la démocratie prendre de la place et les députés jouir pleinement de leurs prérogatives, si l’UDPS veut quitter la coalition, qu’elle parte bien sans citer le CACH car le CACH c’est l’UNC-UDPS, dans ce cas les amis de l’UDPS doivent assumer toutes les conséquences constitutionnelles et politiques, nous n’avons jamais utilisé le nom du CACH sans eux, ils doivent éviter d’utiliser le même nom sans nous », explique Fidèle Mugisho.

Dans ses propos, ce cadre de l’UNC/Sud-Kivu fait allusion au communiqué de l’UDPS signé en date du 14 mai, dans lequel il menace de quitter la coalition FCC CACH, si jamais JM Kabund est déchu de son poste de VP à l’assemblée Nationale.

Notre source soutient que cette affaire de Kabund n’engage nullement pas la coalition et appelle ses militants à laisser la force de la démocratie triompher.

Pascal DIGADIGA/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée