Pénurie d’eau potable à Kinshasa : la Regideso dit ne plus être en mesure de fournir l’eau à partir de la semaine prochaine

Publicité sponsorisée

La Regideso

Arriérés de salaires pour son personnel, vétusté de machines et manque d’intrants de traitement d’eau, sont à la base de cette situation d’incapacité dans laquelle se trouve la Regideso.

“La situation est catastrophique, nous en appelons à l’implication du chef de l’État pour une solution rapide” a dit
Alain Senenge, président de l’Intersyndical de cette société ce samedi 21 décembre à la presse.

Signalons que le Président de la République avait instruit le Gouvernement en conseil des ministres, de payer un montant de 5.140.000$ pour palier à ce problème.

Le syndicaliste renchérit : “au niveau du ministère du budget, le dossier de ce payement a été libéré, mais au niveau du ministère des finances, le dossier traîne encore”.

Notez que si une solution palliative n’est pas trouvée, la ville de Kinshasa sera confrontée à une pénurie d’eau potable sans précédent.

BM

Publicité sponsorisée